Pourquoi construire en bois?

Voici des réponses claires et précises à toutes vos questions...

Quels sont les avantages d'une construction en bois plutôt qu'une construction traditionnelle?

Une construction de maisons bois est rapide, propre et durable. La préfabrication en atelier, à l’abri des intempéries, réduit le temps d’action sur le site de la construction. Une fois les éléments prêts à assembler, le montage est réalisé en quelques jours, permettant l’intervention rapide de tous les corps d’état du second œuvre.

Son mode de construction est plus respectueux de l’environnement, car les matériaux utilisés pour la structure et l’isolation sont issus de ressources renouvelables n’ayant nécessité que très peu d’énergie pour leur transformation. Ce sont donc des constructions qui participent à la réduction d’émission de CO2

Les performances thermiques du bois et des isolants bio sourcés mis en œuvre confèrent un confort inégalable et un environnement sain.

Économe en énergie, respectueux de l’environnement et de la santé de ses habitants c’est un bien qui acquiert une valeur « verte » de plus en plus prisée sur le marché de l’immobilier.

Comment vieillit une maison en bois? Est-ce que ça nécessite un entretien particulier?

Réalisée dans les règles de l’art, une structure bois résiste très longtemps, à l’image de toutes les constructions traditionnelles bâties selon des techniques ancestrales à travers le monde. Il suffit d’admirer les colombages des centres ville anciens, des chalets de montagnes, des églises scandinaves aux pagodes asiatiques qui ont traversé les siècles.

Comme la pierre, le bois est un matériau noble qui résiste au temps lorsqu’on en fait bon usage!

Quelle est la différence entre ossature bois et panneaux en bois massif?

La maison en Ossature Bois (MOB) est la technique de construction bois la plus répandue en France. Cette technique combine dans une même épaisseur de mur, isolant et résistance structurelle. Les montants sont taillés et assemblés dans notre atelier, à l’abri des intempéries. Une fois l’ensemble des murs préfabriqués  ils seront livrés et assemblés en quelques jours sur votre terrain.

Dans le cas de situation géographique particulière ne permettant pas l’installation d’une grue, la conception manu-transportable sera un atout intéressant. Une MOB est généralement plus légère que les construction en panneaux massifs CLT et reste 4 fois plus légère que le béton, réduisant considérablement le dimensionnement des fondations.

 

Le Panneau Massif ou CLT. Découpés sur mesure en atelier par des machines à commande numérique, les panneaux arrivent sur le chantier, prêts à être assemblés à l’aide d’une grue.

Sur le chantier, le panneau apporte à lui seul une réponse à la problématique de l’étanchéité à l’air du fait de la continuité de la paroi: la pose d’un frein-vapeur est superflue. Sa préfabrication permet d’anticiper les ouvertures mais également le passage des gaines techniques, sans compromettre ses qualités structurelles ou thermiques. Nombre de maisons passives y ont recours avec une isolation par l’extérieur.

Le panneau massif est généralement laissé visible côté intérieur. Ouvert à la diffusion de vapeur, il participe à la bonne régulation hygroscopique du bâtiment.

 

Sur la base d’une bonne conception, un ouvrage en CLT est tout à fait compétitif face aux autres systèmes constructifs. Même si le panneau présente un coût légèrement plus élevé, il ne faut pas le considérer seulement comme un panneau, mais comme un système constructif global, qui permet de diminuer les épaisseurs d’isolant, de s’affranchir de finitions intérieures, de diminuer les besoins en chaleur…

Les 2 modes constructifs permettent donc des chantiers secs, rapides et précis, sans déchets, ce qui se traduit en économie de temps et de budget. Là aussi  leur légèreté permet de réduire le dimensionnement des fondations, de construire en zone sismique ou encore d’envisager avec facilité des surélévations.

 

En cas d'incendie, est-ce plus dangereux qu'une maison traditionnelle?

Non, une maison bois n’est pas plus dangereuse qu’une autre car le bois brûle moins facilement d’ailleurs en matière de sécurité incendie, la réglementation française est la même pour toutes les constructions (bois, béton, brique…).

Ce n’est pas parce que le bois brûle rapidement dans une cheminée qu’il en est de même en cas d’incendie d’une construction en bois.  

Le bois transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. (Rappelons qu’une maison conventionnelle est composée de ferraillage et de béton).

Le bois se consume lentement et donc ne risque pas d’exploser et contrairement aux autres matériaux  il conserve plus longtemps ses capacités mécaniques de portance.

« Tous les pompiers le savent : s’il se carbonise sur quelques centimètres en cas d’incendie, le bois conserve plus longtemps que d’autres ses propriétés de structure et laisse aux soldats du feu le temps d’intervenir… Le métal, au contraire, se déforme rapidement sous l’effet de la chaleur. » CNRS Le Journal

Pour ces raisons de nombreuses collectivités le choisissent dans la construction des maisons de retraite, de crèches, de gymnases ou d’écoles.

Aucune surprime n’est d’ailleurs demandée par les assureurs.

Une maison en bois a-t-elle forcément une façade et un intérieur en bois apparent?

Non. Les différents systèmes constructifs permettent d’agrémenter vos façades ou vos cloisons avec les parements de vos choix. Ce qui laisse une grande liberté architecturale, et permet de répondre aux exigences des documents d’urbanisme de votre lieu de construction.

Une large palette de  finitions intérieures : peinture, bois, enduit, pierres de parements, faïence, … permet de laisser libre court à vos envies et à la création de vos ambiances.

Qu'est-ce que la règlementation thermique 2012 (RT2012)?

Comme son nom l’indique c’est une réglementation (une obligation au dépôt de permis de construire) qui cadre la thermique des bâtiments. Elle a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage. La RT2012 oblige les habitations neuves à consommer 50KWhep/m2/an (kilowatt heures d’énergie primaire par surface et par an).

La RT 2012 à pour objectif :

  • de limiter les consommations d’énergies en construisant des bâtiments avec de faibles besoins énergétiques, bien orientés et bien isolés, équipés de systèmes énergétiques performants;
  • d’impulser l’évolution des technologies pour le bâti et les équipements;
  • de diminuer les charges des occupants.

Une réflexion sur le bio climatique doit être menée afin de limiter la consommation de chauffage (maison compacte, bien orientée) tenant compte des impacts environnementaux (exposition solaire, vent..). Cette étude permettra de définir le coefficient qui évalue l’efficacité énergétique de votre logement (Bbiomax) Besoin bioclimatique afin de calculer les consommations d’énergie nécessaire pour le chauffage, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires définissant votre (Cepmax) Consommation d’énergie primaire.

La Température Intérieure Conventionnelle (Tic), mesure la température maximale dans votre maison, calculée en fonction des données climatiques conventionnelles de votre région. L’objectif est de tendre vers une exigence de confort pendant la saison estivale et de réduire le recours aux équipements de climatisation.

La RT2012 définit 5 postes différents :

  • L’enveloppe du bâtiment (les matériaux pour la construction)
  • L’étanchéité à l’air (éviter toutes les fuites. La maison doit être la plus étanche possible)
  • Le chauffage (assurer le confort avec peu d’énergie). L’effet joule est très pénalisé (chauffage électrique par exemple)
  • L’eau chaude sanitaire (pour les douches et la cuisine)
  • La ventilation

 

Votre maison respectera la réglementation RT 2012 si les exigences suivantes sont respectées :

  • 3 exigences de résultats : le Bbio, le Cep et le Tic;
  • Et des exigences de moyens (ci dessous) :
  • La totalité des surfaces vitrées de votre logement doit être supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable.
  • Le recours aux énergie renouvelables, comme des panneaux solaires ou un chauffe-eau thermodynamique par exemple.
  • L’obligation de réaliser un test d’étanchéité à l’air en fin de chantier.
  • La mise en place obligatoire d’un dispositif permettant de mesurer ou d’estimer la consommation d’énergie.
  • Le traitement des ponts thermiques.
  • L’installation de protections solaires mobiles, comme des stores ou des volets, afin de limiter les surchauffes estivales.
  • Les installations de chauffage ou de climatisation doivent être équipées d’un système de régulation et d’arrêt pour chaque pièce de votre maison