les-alternatives-aux-bois-exotiques

Les alternatives aux bois exotiques

Face à la demande mondiale de bois exotiques, la déforestation de l’Amazonie, des forêts d’Afrique Centrale et d’Asie ne cesse de progresser mettant en péril les équilibres vitaux de notre planète.

La prise de conscience des consommateurs et l’engagement du monde de la construction bois ont incité les transformateurs « bois » à bâtir de nouvelles filières de production et de commercialisation plus écologiques. Cette démarche d’éco-responsabilité se traduit par l’exploitation d’essences dites « durables » certifiées par deux normes : PEFC et FSC. 

Pourquoi le bois local est une alternative aux bois exotiques ?

La majeure partie des forêts Françaises ou Européennes se compose de feuillus comme le chêne, le hêtre, le robinier et des résineux tels que les pins, les épicéas… Quelques essences peuvent donc remplacer le bois exotique.

Par exemple, le Robinier est l’un des bois les plus durable (avec le chêne et le châtaignier). Il présente de nombreuses qualités :

  • utilisation en classe d’emploi 4
  • résistance à l’extérieur sans traitement de préservation
  • durabilité
  • stabilité dimensionnelle
  • noblesse et esthétisme du fil.

Tous les bois locaux, résineux ou feuillus, ne présentent pas les mêmes qualités. Afin d’en améliorer les caractéristiques, certains fabricants ont recours au traitement thermique, appelé en France « rétification ». La rétification est un traitement thermique sans ajout de produit chimique. Ce procédé entraîne une modification physico-chimique définitive des composants du bois. Il s’en suit une modification de sa teinte, une augmentation de sa stabilité dimensionnelle, une plus grande résistance aux champignons et aux insectes xylophages.

Autre exemple, le Bambou. Présente en Italie et en France depuis quelques années, la culture du Bambou est venue enrichir la gamme des « produits rétifiés ». Sa croissance ultra rapide et ne nécessitant aucun traitement phytosanitaire en fait une matière première renouvelable et durable.

La fibre de Bambou est thermo-traitée et compressée à haute pression. Ce double traitement lui confère une durabilité et une dureté exceptionnelle rivalisant avec les meilleures essences de bois tropicaux.

Choisir une essence locale est ainsi un geste écologique et responsable.

Partagez cet article sur votre page Facebook ou votre compte LinkedIn

Share on facebook
Share on linkedin